30 juin 2018

Les limites du logiciel Oracle

IntroductionLa base Oracle, comme tout logiciel, a des limites internes : vous ne pouvez pas faire TOUT ce que vous voulez mais, rassurez-vous, ces limites sont peu nombreuses :-)  Nous allons voir qu'il est cependant inutile de vouloir tester ces limites car, en général, cela conduit à de nouveaux problèmes.   Points d'attentionNA.   Base de testsUne base Oracle 12c.     Exemples============================================================================================Les documents de... [Lire la suite]
Posté par David DBA à 19:11 - - Permalien [#]
Tags :

29 mars 2018

Trouver des infos sur les tables du dictionnaire de données : exemple de DBA_TABLES et TAB$ et des X$

IntroductionOn va voir aujourd'hui où trouver des informations sur les vues et tables du dictionnaire de données d'Oracle. Je prendrais comme exemple une vue fameuse, DBA_TABLES, et vous verrez que ces infos sont parfois bien cachées.   Points d'attentionNA.   Base de testsN'importe quelle base Oracle.     Exemples============================================================================================Trouver les infos basiques sur les vues du dictionnaire de... [Lire la suite]
Posté par David DBA à 20:37 - - Permalien [#]
Tags : ,
24 mars 2018

Oracle Internal Core : les scripts de création d'une base de données

IntroductionComment fait Oracle pour créer une base de données quand j'exécute un CREATE DATABASE, que ce soit en ligne de commandes ou via DBCA? La réponse est que des centaines de scripts sont appelés et ce sont eux qui créent cette base avec son dictionnaire de données. Ces scripts se trouvent dans $ORACLE_HOME/rdbms/admin et nous allons voir cela plus en détail. Points d'attentionAucun. Base de testsN'importe quelle base mais, dans mes tests, ma base est une 12.1. ... [Lire la suite]
Posté par David DBA à 22:02 - - Permalien [#]
Tags : ,
19 mars 2018

Oracle Internal Core : les types de données gérés par Oracle

IntroductionJe poursuis mon voyage au coeur d'Oracle pour comprendre un peu mieux comment celle-ci est construite. Cette fois, nous allons nous intéresser aux type de données gérés par Oracle, où trouver leur liste et comment ils sont définis. Points d'attentionAucun. Base de testsUne base 12c. Exemples============================================================================================Où trouver la liste des datatypes? ============================================================================================Le site... [Lire la suite]
Posté par David DBA à 19:27 - - Permalien [#]
Tags : ,
14 mars 2018

Oracle Internal Core : Les fonctions Oracle et le package PL/SQL STANDARD

IntroductionJe poursuis mon exploration des "entrailles" de la base Oracle (les américains parlent de "Oracle Internal" voir "Oracle Core Internal") pour comprendre un peu mieux comment elle fonctionne et surtout sur quels piliers elle repose. J'ai déjà fais des articles sur les structures mémoires X$xxx appelées Fixed Tables, les vraies tables du dictionnaire de données xxx$ (voir article "Trouver les objets Oracle cachés avec le dictionnaire de données"). Aujourd'hui je vais m'attaquer aux fonctions SQL telles qu'elles sont gérées... [Lire la suite]
Posté par David DBA à 21:01 - - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2017

Oracle Internal Core : Comment le nom des structures mémoires Oracle X$ est construit

                           IntroductionDans mon article "Trouver les objets Oracle cachés : tables système xxx$, structures mémoire X$xxx, paramètres cachés, packages PL/SQL cachés" je parlais des structures mémoires X$xxx. Celles-ci ont des noms très particuliers comme X$KSDAFT ou X$KQFOPT et je vous mets au défi de deviner à quoi elles servent rien qu'avec leur nom! Malheureusement ces structures mémoires ne sont... [Lire la suite]
Posté par David DBA à 19:15 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 février 2017

Oracle Internal Core : Trouver les objets Oracle cachés avec le dictionnaire de données

IntroductionLa base de données Oracle s'appuie sur des objets qui ne sont pas documentés et ne devraient jamais être utilisés directement. Pour pallier cela, Oracle propose des objets alternatifs (en général des vues) qui s'appuient eux-même sur ces objets cachés et qui sont parfaitement documentés.Néanmoins, dans certains cas, il est bon de savoir que ces objets existent, ne serait-ce que pour mieux comprendre comment fonctionne Oracle et pour accéder à des informations qui n'existent pas dans les vues ou dans les objets officiels. ... [Lire la suite]